"Selling is coming." 👑

La première fois qu'on a entendu parler de la pub Facebook ?

Ça nous a mis en transe... Style "Game Of Thrones Effect" ^^

Késako ce machin-là ?

Eh ben, pour tous les amateurs de la série HBO - où Dragons vociférants, Nains retors, Reines sexy & Chevaliers ténébreux s'affrontent à coups de haches depuis maintenant un bon paquet de saisons - la métaphore est aisée.

Le principe même de cette histoire d'heroic fantasy ?

Tout le monde lutte pour grimper sur le "trône de fer" (d'où le titre, CQFD).

... Mais le vrai danger ?

Il vient ailleurs ;)

En fait, dès les premières secondes de la série, on comprend qu'une autre menace gronde, bien plus terrible et maléfique.

Et dès les premières minutes, on entend murmurer cette phrase devenue culte depuis :

"Winter is coming."

Waaah ! De quoi faire briller nos petites mirettes.

Sauf que...

... 10 épisodes passent. Puis 10 autres. Puis 10 autres encore.

Ça fait bientôt 70h que l'hiver est censé ramener sa fraise à Westeros, et y a toujours rien en vue - pas l'ombre d'un flocon.

Vous voyez où je veux en venir ?

Facebook Ads, au départ, c'était la même.

Grosse promesse bien alléchante... Des étoiles plein les yeux...

Et 8 saisons plus tard, le budget total de la série "Game of Thrones" a été dépensé pour nada (sauf peut-être la prochaine piscine de Tonton Zuckerberg), et on commençait franchement à désespérer que quelque chose aboutisse.

"Selling is coming", ouais... Pour tous les autres sûrement, mais jamais pour nous.

Et contrairement à Game of Thrones (qu'on continuait d'aimer malgré tout), la frustration à l'égard du pouce bleu grandissait à la vitesse de la lumière et du son réunis.

Déjà parce qu'on perdait (BEAUCOUP) d'argent sans rien récupérer de notre mise - ou à peine de quoi plaisanter entre copains.

Ensuite parce qu'on y passait un temps fou (entre les formations, les configurations, les paramétrages, les tests à l'aveugle, et j'en oublie).

Enfin parce que pendant qu'on bossait là-dessus, on ne se concentrait plus sur l'essentiel, à savoir : notre coeur de métier. Ce pour quoi on était censé RÉELLEMENT s'investir (notre business, nos produits, nos clients, et tout le tralala).

Bref, pas glorieux - glorieux tout ça, vous en conviendrez.

Jusqu'au jour où...

On a capté le problème.

Pour la faire simple ?

On s'est inspiré de Jon Snow, l'un des héros charismatiques de la série.

Et on s'est dit très simplement - comme lui-même aurait pu se murmurer au coin d'un feu :

"Si l'hiver ne vient pas à toi, garçon...

... Il faut aller à lui."

Autrement dit ?

On a compris que Facebook ne faisait pas dans le miracle.

Pour profiter pleinement du système...

... Il faut suivre SES règles.

Et savoir les détourner habilement. Au bon moment. Avec la bonne méthode.

Quand on a commencé à agir de la sorte ?

Les résultats ne se sont pas fait prier.

(À côté, le débarquement du "Roi de la Nuit" sur son dragon gelé est à ranger sur l'étagère des confettis 😉)

L'explication rationnelle derrière ce renversement inattendu ?

Elle est simple :

Avec le bon process, on peut littéralement faire décoller son business grâce à Facebook.

Maintenant, soyons précis :

"Grâce à Facebook... Et quelque chose d'autre."

Un petit plus. Pardon, un plus ÉNORME.

On pourrait même le sous-diviser en 3 apports :

1 - la bonne méthode

2 - associée au bon marketing

3 - avec un ingrédient qui fera toute la différence.

On a testé ces principes pendant des mois.

Sur différents marchés (ma foi, très concurrentiels, où il est vraiment dur d'obtenir des chiffres intéressants aujourd'hui).

Pour toujours dégager des conversions de dingue, à partir de budgets minimes (entre nous, investir 2 € et en récupérer 4, vous tentez la mise ou vous passez votre chemin ? Et là encore, c'est le plus faible ROI qu'on puisse viser...)

Avec tout ça ?

On a finalement bâti une stratégie.

Elle repose sur 2 clés majeures, qu'on vous dévoile par là.

Conclusion : si vous ne voulez pas finir par prendre racine d'ici l'arrivée de l'hiver...

... Il est temps d'enfiler votre armure et de grimper sur votre plus fidèle dragon !

Selling is coming NOW (garanti sans trône de fer)

Amicalement,

Antoine
Votre Formateur Value Story