Le jour où j'ai arrêté d'être "comme vous"

Vous connaissez la chanson :

Elle pourrit votre mur Facebook... votre boîte mail... les mauvaises pubs à la TV...

Et pourtant !

Voilà des siècles que ça dure - à croire que les gens adorent la malbouffe qu'on leur sert en barquette avec un grand sourire...

En fait, si j'y réfléchis bien, j'ai arrêté de chanter cet air-là au moment même où une impressionnante vague de remakes envahissait nos écrans.

Un, ça va. C'est cool. Ça réveille la nostalgie ("oooh, la suite des Visiteurs, trop bien !")

Deux, on se dit : ouais, bon. Ok. Nostalgie certes, mais faudrait voir à pas trop pousser mémé dans les orties...

Trois, on raccroche les gants : ils vont quand même pas transformer l'industrie cinématographique en micro-ondes géant, si ??!

... Ben si.

Et figurez-vous qu'ils font exactement pareil en marketing.

Faisons un test, là, juste pour voir :

Si vous êtes abonné à un ou deux marketeux du web...

... C'est quand la dernière fois que vous avez lu un texte avec ce type de phrase :

"Je connais ça. Avant... J'étais comme vous."

Sans dec'.

Les types en sont convaincus en plus ! De vrais petits robots.

Et ça pullule sur la moindre vidéo, partout sur la toile - au point qu'on finit par se demander :

Franchement, vu qu'on avait tous la même vie dans le temps, à quoi bon chercher à imposer sa différence ?

Y aura toujours un type pour nous lancer à la tronche : "t'inquiète, je te comprends... Avant, dude... J'étais just like you."

J'ai un aveu à vous faire : ouais, c'est vrai.

Avant... j'étais comme vous.

Je lisais EXACTEMENT ce genre d'accroche marketing en pensant "ah bon ? Il était comme moi lui, avant ? Il doit comprendre ma situation alors !"

Je me formais chez les mêmes personnes qui enseignaient ce type d'accroche.

Je la répliquais telle quelle dans mon marketing.

Et je la recommandais à mon tour, persuadé de son efficacité.

Jusqu'au jour où j'ai dit STOP : ras-le-bol de servir le croissant sec de la veille, qu'on a vite fait mis au four pour le réchauffer comme il faut.

J'ai tout bonnement cassé la machine à clones pour arrêter d'être "comme vous".

La raison ?

Vous avez bien mieux à faire que d'être "comme" votre avatar client.

Ça, c'est bon pour celles et ceux qui ne savent pas mettre en valeur l'essentiel.

Aujourd'hui, on peut créer un lien fort et inaltérable avec son audience...

(sans s'appuyer sur des leviers émotionnels qui datent d'une époque où les mammouths traversaient encore la route 😝)

... Et à terme : on démultiplie l'engagement de nos prospects, pour mieux les transformer en clients.

Le secret derrière cette prise de position ?

On va arrêter de se faire passer pour "le looser d'antan qui cartonne aujourd'hui"...

... et on va démarrer une histoire.

Une vraie.

 

De quoi parle-t-on précisément ?

Eh bien... D'un récit sincère et authentique.

Un récit qui ne vous met plus en scène VOUS, mais votre client.

Un récit dont il est le héros, et vous son adjuvant.

Un récit où votre produit (ou service) est l'aide inespérée dont a besoin votre client pour atteindre son aspiration.

Un récit qui le touche au coeur, en partageant vos valeurs, votre éthique, votre philosophie, et en délivrant un message fort à celles et ceux qui le lisent.

Le nom de cette approche ?

Le storytelling, baby.

Ni plus ni moins.

Arrêtons de croire que le marketing narratif se limite à une petite légende personnelle, griffonnée à la hâte sur un carton à pizza.

C'est une méthode totale, qui replace votre client au centre de la communication.

C'est aujourd'hui la façon la plus simple, concrète & efficace pour booster votre CA et fidéliser votre audience - tout en mettant au tapis les concurrents qui gravitent autour et siphonnent votre marché.

C'est libérer votre imaginaire...

... pour donner le maximum à vos prospects...

... et leur offrir une aventure inédite à vos côtés !

C'est aussi et surtout une stratégie complète, qu'on enseigne lors d'une conférence en ligne ce jeudi :

Si vous voulez arrêter d'être "comme tout le monde" et démarrer votre histoire pour de bon, on vous livre la méthode intégrale juste ici

(inscription gratuite, même si vous êtes un robot cloné ^^)

Amicalement,

Antoine
Votre Formateur Value Story