« Je vais te faire la technique du plombier » (ou comment vendre PLUS CHER, dès aujourd’hui)

Une blague toute récente qu’on aime se faire en équipe ?

(dixit les gars qui passent leur journée à jouer à chat perché…)

C’est la « technique du plombier ».

Attention : elle va peut-être vous rappeler de mauvais souvenirs ^^

L’autre jour, j’ai (ENCORE) une fuite dans ma douche.

Et je me décide à contacter un professionnel.

(Un an que ça traîne, cette affaire-là, et pas moyen de mettre le doigt sur cette foutue fuite…)

Je passe par un site « officiel », tout ce qu’il y a de plus sérieux.

Lequel affiche des tarifs clairs.

Et promet un rappel de l’artisan dans les 20 minutes qui suivent la commande - avec option de payer sur place.

Le nirvana pour un type comme moi (aussi bricoleur que le Pape est gogo danseuse…)

Effectivement, 20 minutes plus tard, mon téléphone sonne :

« C’est le plombier ! »

Génial. Le type valide mon rendez-vous le lendemain à 15h.

« On va voir ça ! » conclut-il d’un ton engageant au sujet de la coquine.

Hop. Tout joyeux, j’attends mon ami maître des canalisations le lendemain à 15h pétantes.

Il est là. Souriant, avenant, sa petite boîte à outils dans la main.

« Alors, c’est par où ? »

Je lui montre la salle de bain, lui explique le problème, et l’endroit où j’ai identifié la fuite.

« Bon bon bon, je vais vous faire un devis. »

Ok…

… Le type s’installe, sort une feuille, calcule à voix haute.

« Là ! 130€ TTC, monsieur. Vous signez si vous validez.

- Mais euh… du coup ça comprend quoi ?

- Eh bien la recherche de la fuite.

- Ah. Et quand vous l’avez trouvée ?

- Eh bien on fait un autre devis.

- Ah.

- Ah.

- Mais euh…

- Si ça vous va pas, vous signez pas !

- Si si… »

Je signe. 5 minutes passent, le gars farfouille dans la salle de bain et fait couler l’eau. J’entends de loin : « Ouf ! Le must… ». Mes dents claquent, appuyant une gentille impression de me faire empapaouter quelque part.

Et il revient, l’air grave.

« Monsieur ? Ça vient du joint du carreau. Là et là, vous voyez ? Donc faut faire appel à un carreleur pour qu’il refasse tout ça.

- Un carreleur ?

- Ouep. J’ai un contact si vous voulez.

- Mais… vous vous en occupez pas ?

- Ah non, non non… Vous réglez comment, par chèque ou par CB ? »

Voilà. L’entrevue s’achève au bout d’un petit quart d’heure, et mon ami maître des fuites repart avec 130€ de plus qu’à l’arrivée  - non sans lâcher une réplique désormais culte : « c’est vicieux, l’eau, vous savez ! TRÈS vicieux… »

Je sais... 😤

Morale de l’histoire ? 

J’ai payé un type pour qu’il me dise combien je devais le payer.

Dingue, non ?

Le gars pourrait donner des conférences à n’importe quel entrepreneur en devenir, sur l’art de vendre du conseil à prix d’or.

Seul problème ?

Vous risquez de vous faire pendre par les pieds avant la fin de la journée.

Et si vous voulez vendre à des prix NETTEMENT plus élevés ?

Ce n’est clairement pas la bonne approche.

Ni le bon argumentaire, d’ailleurs.

Le nôtre, chez Value Story ?

On le bosse en continu - pour justement éviter « la méthode du plombier », et réussir à faire passer les gens à l’action naturellement, efficacement… et à des tarifs top level.

Tenez : rien que l’autre jour ?

On a fait 3 ventes cash suite à 3 appels tel - dont une cliente qui avait acheté chez nous un produit à 7€, et bascule aujourd’hui sur notre grosse offre à 1497 HT.

Du pur délire.

Le « secret » ?

Tout est dans le choix du rythme, l’agencement des séquences… et la manière dont vous allez RACONTER votre histoire.

En ce moment, on organise des sessions de coaching pendant 45 minutes, où on vous explique nos techniques de closing en détail - pour, derrière, les adapter à VOTRE business.

Quelques créneaux sont encore dispos derrière cette page :

https://www.vendezvotrehistoire.com/meme-superman-a-besoin-de-ca-et-vous-aussi/

(pour le coup ? On vous annonce le prix AVANT de démarrer, et il est pas donné ^^

Par contre ?

Non seulement ça bouchera n’importe quelle fuite de CA dans votre activité, mais en plus ? Ça va doper vos résultats comme jamais.

De quoi générer des milliers d’euros en même pas 3 jours, juste en passant 20 minutes par appel.

Le tout ?

Sans vous transformer en vendeur de tapis… ni… euh… ben… en Mario Super Plombier ;))

Amicalement,

Antoine
Votre Formateur Value Story