Fais-tu partie de ces marketeurs-là ?

Une fois n'est pas coutume :

Je me permets de te tutoyer ici.

Et je te propose un rapide exercice de visualisation :

Imagine... une pièce. Virtuelle, en fait (ça se passait sur Skype ^^)

À l'intérieur ?

Une star du web-francophone. Une marketeuse de renom. Et ton humble serviteur.

On papote sur un projet de storytelling transmédia.

(où j'ai été appelé en qualité de consultant)

Et d'un coup, la phrase tombe :

"Dis Antoine, comment tu lancerais ça toi ?"

Alors accroche bien ta ceinture, parce que je vais te donner une pépite de la taille de l'Himalaya : y a pas 36 réponses à cette question.

En fait ?

Y en a qu'une seule :

"Ok... D'abord... Qui est la CIBLE ?"

Ça te paraît évident ? LOL. 

Je préfère te le dire tout net : 99% des entrepreneurs (même les plus talentueux de la planète) connaissent TRÈS MAL leur avatar client.

Et franchement ?

Je suis quasi sûr que tu t'es déjà dit, en lisant une de nos pages de vente ou en regardant une de nos conférences :

"Ouais mais moi, je le connais plutôt bien mon client idéal. J'ai pas besoin de ça pour le moment."

Ou, plus tordu encore :

"Ouais mais moi, j'en ai plein des clients idéaux. Je vais pas me concentrer sur l'un d'eux, sinon je vais perdre les autres."

Double LOL. Et méga ravin dans lequel tu fonces à toute vitesse.

Laisse-moi t'expliquer pourquoi :

Le principe même de la vente ?

C'est de répondre à un PROBLÈME.

Et ce problème...

Il s'invente pas.

C'est celui de ton avatar client.

Jusque là, on est d'accord.

Seul souci ?

C'est que la majorité du temps...

... les marketeurs ne vont pas plus loin :

Problème = Besoin = Produit comme solution.

Bon. Si tu veux lancer une campagne narrative qui captive, et réenchanter ta com' façon Game Of Thrones ou Star Wars ?

T'iras pas toucher le Sky et les étoiles en limitant ainsi ton raisonnement.

Parce qu'au-delà du problème ressenti par ton client idéal...

... y a 3 trucs tout bêtes capables de transformer la vague image que t'avais de ta cible, en véritable portrait d'un héros captivant.

Ces 3 leviers ?

On les retrouve aussi bien chez des personnages comme Luke Skywalker, James Bond ou encore Madame Bovary.

Ils sont capables de rattacher des millions de personnes à un seul individu, parce que ces millions-là vont se reconnaître en lui.

C'est sans doute la façon la plus simple, pertinente ET narrative de définir ton client idéal...

... et pourtant ?

Il nous aura fallu LITTÉRALEMENT des années avant - non pas de les découvrir ! - mais de comprendre leur mécanisme.

D'ailleurs ?

Un des plus grands storytellers américains s'est appuyé sur ces 3 mêmes leviers pour clarifier le message d'entreprises aussi renommées que Intel, Charity Water, PrimeLending, Pantene (et quelques autres gros loulous cotés en bourse).

Nous ?

On s'est d'abord contentés de les appliquer pour nous - histoire de voir.

Puis pour nos clients - histoire de valider.

Puis on a tout réuni dans un workflow applicable pour n'importe quel business qui a un produit ou service à vendre à quelqu'un.

C'est un programme digital - qu'on a appelé STORYTIME.

Et jusqu'à vendredi 23h59 ?

On débloque même un accès spécial pour que tu puisses te former juste sur cette partie-là - sans t'embarrasser du reste si tu n'as pas le temps, ou l'argent, ou les deux et que tu veux aller à l'essentiel :

https://www.vendezvotrehistoire.com/storytime-a-la-carte-vos-acces-a-valider/

Maintenant ?

Peut-être que tu es comme ces "marketeurs-là", ceux qui pensent parfaitement savoir à qui ils s'adressent, et n'ont absolument pas besoin de se pencher sur leur avatar client - d'après eux.

Peut-être qu'aujourd'hui, surtout en ce moment, tu préfères passer à côté des 3 leviers dont on parle pour définir ta cible et réenchanter tes offres.

Peut-être que tu te dis : "faut déjà que je surmonte cette crise, et on verra le reste après."

Si tu penses comme ça ?

Cassons direct le suspense :

La suite ne va pas t'intéresser.

Et globalement, si tu réfléchis ton entreprise sans stratégie ?

Ce sera certainement très dur pour toi de faire la différence dans une période comme celle que l'on vit actuellement.

Attention : on est pas là pour te dire "gaffe, si t'achètes pas notre came, t'es cuit."

Seulement, on t'explique notre dynamique actuelle.

Clarifier, clarifier, clarifier.

Clarifier encore, clarifier son message, son produit, son marketing, déployer une communication claire et captivante...

... c'est là-dessus qu'on a choisi de se positionner pour notre part, et d'accompagner nos clients.

Si tu sens que ce n'est pas encore ta voie ?

Laisse ça de côté. Mais un conseil (de la part de gars qui ont quand même pas mal roulé leur bosse, entre les prestas, les consultings, les projets persos et l'accompagnement quotidien de nos clients) :

Anticipe la suite. Anticipe-là MAINTENANT.

Et si, par contre, tu sens que c'est le truc à faire ?

Clique.

Et applique.

On parie fort là aussi, que ça peut tout changer pour toi et ton activité...

Amicalement,

Antoine
Votre Formateur Value Story